Les 5 choses à savoir sur la vape avant de partir à l’étranger

Publié le : 16 juin 20223 mins de lecture

Utilisée chaque jour par des millions de fumeurs, la vape fait face actuellement à de nombreuses restrictions et de critiques presque partout dans le monde. L’utilisation de l’e-cigarette ou la cigarette électronique a vraiment augmenté ces dernières années en France. Certes, elle permet de séparer d’une cigarette traditionnelle, mais les problèmes de santé causée par sa consommation restent encore flous. En effet, les recherches menées à son sujet sont contradictoires. Toutefois, voici cinq choses à savoir sur la vape.

La cigarette électronique et son coût

Concrètement, les e-cigarettes sont des inhalateurs de nicotine équipée d’une LED qui s’allume quand vous prenez des bouffées afin de simuler la combustion du tabac d’une cigarette traditionnelle. En effet, elle est également équipée d’une cartouche appelée cartomiseur et alimentée par une batterie au lithium rechargeable. L’e-liquide contenant des arômes, du propylène glycol mélangé avec de la nicotine, ainsi que d’autres additifs, se loge dans le cartomiseur.

Concernant le coût, il faudrait payer environ entre 60 à 110 euros pour l’achat d’un kit de démarrage. Il comprend un chargeur, deux e-cigarettes à associer, et plusieurs flacons d’e-liquide (pas forcément). D’ailleurs, les cartouches de recharge d’e-liquide coûtent généralement le plus cher sachant qu’un flacon de 10 ml est vendu 6 euros.

E-cigarette : la législation et le risque pour la santé

Au même titre qu’une cigarette classique : la cigarette électronique est considérée comme un produit d’usage courant. Toutefois, il existe certaines mesures afin de limiter le vapotage dans de nombreux endroits. De plus, la règlementation sur la vape varie selon les pays. Le vapotage est formellement interdit actuellement dans plusieurs pays d’Amérique latine comme le Mexique, l’Argentine et le Brésil, tout comme en Thaïlande et à Singapour. En Belgique, en Australie et au Canada, la commercialisation de cigarette électronique contenant de la nicotine est prohibée.

En fait, l’inhalation d’autre chose que de l’air pur et frais présente toujours des risques. Toutefois, il y a de fortes chances qu’une cigarette électronique se révèle beaucoup moins nocive qu’une cigarette traditionnelle, du moins sur le court terme.

Cigarette électronique : une solution au sevrage tabagique 

La vape vous évite de porter la cigarette à la bouche. De ce fait, la cigarette électronique peut aider à convertir les mauvaises habitudes d’un fumeur en une habitude éventuellement moins nocive chez le vapoteur. Par conséquent, la vape contribue au sevrage tabagique. Cependant, il n’existe pas de formule magique. Bref, son effet sur le sevrage tabagique peut également dépendre d’une personne à une autre.

Plan du site